Vous êtes ici : Accueil / Nos projets

Nos activités - Programmes

  

Notre finalité est d’éliminer pour les enfants le cycle de la misère, du désespoir et de la dépendance



bandeau 3x1 2
MAMA ORPHANS CHILDREN HOME, BUSIA ( KENYA)

En matière de parrainages SidEcole développe actuellement 6 programmes et s’occupe de plus de 1600 enfants et jeunes. Elle privilégie la formation de base, c’est pourquoi la majorité des enfants sont au niveau primaire, auxquels s’ajoutent quelques jeunes en secondaire, en formation professionnelle et à l’université. Les frais de scolarisation, les livres, le matériel scolaire, l’uniforme, les chaussures et le repas de midi sont pris en charge. Des rations alimentaires sont aussi distribuées aux familles les plus pauvres.

Bidonville de Kabowa: aide de première nécessité à Have Mercy Orphans School, école primaire d'infortune (230 enfants) dont tous les maîtres sont des bénévoles, fondée par un médecin traditionnel dans le cadre d'une collaboration avec MSF Theta pour la prévention contre le Sida. (Voir photos)

Kuddiza – «Donner en retour»: école enfantine et primaire (1er au 4ème degré) fondée par 2 femmes pour 200 enfants orphelins ou très pauvres est soutenue par SidEcole. (Voir photos)

Mbuya, district de Kampala: SidEcole, en partenariat avec Reach Out, (s’occupant de prévention, traitement, et soutien aux victimes du HIV) paie les écolages pour 100 enfants des patients du dispensaire ou orphelins. SidEcole fournit des rations aux familles de ces enfants qui vivent dans un bidonville : 530 personnes ont accès à la sécurité alimentaire. (Voir photos)

Jinja, 80 km à l’Est de Kampala: SidEcole collabore avec St Moses Children Care Center, un orphelinat accueillant une centaine d’enfants. Le centre a sa propre école primaire ouverte également aux enfants des communautés environnantes, un atelier de tissage et un dispensaire. (Voir photos)

Kaliro, 120 km au nord-est de Kampala : SidEcole aide trois écoles rurales (1000 enfants), mises sur pied par les habitants,  qui scolarisent particulièrement les orphelins. (Voir photos)

 

Mkasanga : village de 1700 personnes, situé à l’Est de la Zambie, Sud Luangwa. L’école compte entre 300 et 350 enfants, suivant les saisons. Les revenus principaux sont les céréales, quelques légumes; l’économie est principalement vivrière. Un étudiant a terminé des études d’infirmier-médecin;  ceci a permis l’ouverture d’un dispensaire, construit par les habitants du village. (Voir photos) (Programme terminé fin 2009)

Mugurameno et Chiawa: province de Lusaka, Bas Zambèze. Les écoles de ces 2 villages se trouvent dans une région qui a la triste situation d’être sur le trajet de la route transsubsaharienne, à la frontière du Zimbabwe: les camions semi-remorques attendent parfois plusieurs semaines, par centaines, de pouvoir remplir les formalités douanières... le Sida se propage alors dans des proportions effrayantes. (Voir photos) (Programme terminé en 2011)

 

Busia, à la frontière de l’Ouganda : Mama Orphans accueille 80 enfants trouvés dans la rue, certains ont 1 an ( !), et les scolarise. Cette famille, aidée de quelques voisins, a vendu tout ce qu’elle possédait, pour nourrir ces orphelins.  Par manque de repas réguliers l’état des enfants devenait effroyable, pourtant la police et les habitants continuaient d’amener des enfants abandonnés. SidEcole est particulièrement active ici en matière de nutrition. (Voir photos)


 

SidEcole prend en charge des constructions de petite importance comme des réparations des sols de classe, des toits, des toilettes, des collecteurs d’eau de pluie, des escaliers, tableaux noirs etc… . Elle finance aussi ce qui doit contribuer à développer l’hygiène et prévenir certaines maladies, matelas, moustiquaires, bidons d’eau propre, frais de transports des enfants à l’hôpital pour le test de dépistage du Sida, achat d’une mallette de premiers secours. Enfin elle contribue à développer des ateliers de tissage, avec l’achat de machines à coudre et matériel de travaux manuels de base pour permettre aux enfants plus âgés d’avoir des compétences professionnelles.

Province de Lusaka: l’association finance un programme spécial d’information qui a pour but de sensibiliser les enfants et les maîtres dans 56 écoles et communautés aux questions d’hygiène et de santé, de nutrition, du danger de l’abus d’alcool et de drogues, de connaissances sur le VIH/Sida et la malaria. Ce projet est intégré dans des semaines de sensibilisation à l’écologie, organisées par une ONG locale, Conservation Lower Zambezi; environ 15000 élèves et leur famille seront concernés autour du Parc National du Bas Zambèze. (Voir photos)